L’origine du nom Ascona et son Histoire

 Il faut remonter en  1934, Général Motors-Opel décide de s’installer en Suisse a Bienne plus précisément, et cela suite a l’économie chancelante helvétique, le conseil fédéral instaura certaines mesures, de ce fait, la ville de Bienne, proposa aux américains de leurs cédé gratuitement un terrain de 30 000 m2, au mois de mai 1935, la GM Suisse est crée.

Dans le canton du Tessin, prés de Locarno et du lac Maggiore, se trouve la ville d’Ascona ...


...et Opel a donc prit le nom pour l’utilisé en 1956 pour l’Olympia-Rekord, il s’agit alors là d’une finition luxueuse, suivra ensuite la Rekord P1 et puis Rekord P2, les Rekord Ascona  sont très rare a ce jour...

photo ( site 100% Rekord )

Opel dévoile en 1970, sa berline intermédiaire, entre la populaire Kadett et la Rekord, et la dénomination Ascona refait surface, c’est ainsi qu’est née l’Ascona, 3 générations suivrons, avant de laisser place a la Vectra, la A de 1970 a 1975, la B de 1975 a 1981, et enfin la C de 1981 a 1988, la C dans le cœur des Opeliste moins pure puisque ce n’est plus une propulsion.

 

Les chiffres de ventes on confirmé la formidable popularité de ce modèle sans histoire, mais sans histoire jusqu’au bout car au moment de la collection une Ascona a ce jour se négocie a vil prix, hormis pour quelques rares modèles.

 

Pourtant cette auto mérite de sortir de l’oubli, par ses incroyables qualités, son équipement richement fourni, mais aussi par sa fiabilité non légendaire et justifié.
(Asconaman )
 
Ascona A

Ascona B

Ascona C

( suite 10 janvier 2010 )

 La Kadett B vendu en Suisse, a eu droit aussi a l'appelation Ascona, il s'agit là une fois de plus comme sur les Rekord d'un niveau de finition.

kadett-ascona.jpg